Tatouage et Culture

Vous aimez ? Partagez !

«Le tatouage aujourd’hui se transforme en culture, et non plus en engouement provisoire», explique David Le Breton, sociologue, professeur à l’Université de Strasbourg, et auteur de Signes d’identité.«Cette passion envers le tatouage s’inscrit dans une ambiance sociale où le corps est perçu comme un élément de la construction de soi. Perçu comme inachevé et imparfait, l’individu s’attelle pour «l’améliorer» avec son style particulier», ajoute-il.
Le tatouage, un effet de mode? Quelle évolution pour celui-ci? Quelle signification aujourd’hui?

599315

Le tatouage, une pratique qui se généralise
On ne peut plus parler d’un phénomène de mode tant cette pratique se généralise depuis plusieurs années, mais d’une réelle massification du tatouage qui se veut une réelle forme d’art populaire, un body art permanent car oui, les tatoueurs sont aujourd’hui considérés comme des artistes, qui travaillent leurs œuvres, bien souvent stylisées. Une pratique encouragée par de nombreux événements, comme les salons du tatouage organisés dans toute la France, des Mondiales, ou encore grâce aux nombreuses expositions. Un phénomène en plein essor, notamment chez de nombreuses célébrités, ou encore chez les sportifs qui restent de gros consommateurs de tatouage, qui en viennent à en faire leur logo, une image de marque, tout en encourageant une génération grandissant dans un surplus d’image à franchir le pas.zlatan-ibrahimovic-tatouages-578-x-434

Une évolution individualiste
Longtemps considéré comme l’apanage des bad boys, des taulards ou des bikers, le tatouage a connu un vrai boom ces quinze dernières années. Les chiffres sont impressionnants puisque, en 2016, un Français sur dix est tatoué. Si le tatouage séduit tant , c’est en partie parce qu’il répond à l’importance que la société accorde à l’apparence aujourd’hui. Dans ce contexte, la marque corporelle du tatouage, destinée hier à symboliser l’appartenance à un groupe, devient un moyen d’individualisation, tout en étant impersonnel.
Signification
D’origine le tatouage servait principalement à délivrer un message. Souvent à montrer
une appartenance à un groupe en particulier. Que ce soit une tribus, un gang ou un groupe social. Aujourd’hui Monsieur et Madame tout le monde se fait tatouer, et la signification des traces d’encre sur leur peaux n’est pas obligatoire. Alors que pour beaucoup le tatouage doit être révélateur d’un moment de leur vie, d’un événement avec un signification, certains n’ont qu’une vision esthétique du dessin qu’ils se gravent dans la peau, le considérant comme une forme d’art. La modification corporelle est une “transformation artistique de soi”, une sorte de mise en scène de son apparence.

 

tatoo-10_resultat

 

Bien loin de ses origines, le tatouage s’est démocratisé depuis plusieurs années. S’il est bien souvent le résultat d’un choix personnel qui en dit long sur la personne, il peut aussi simplement être de nature esthétique.

(Visited 155 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *