2eme case de l’avent : Les sapins traditionnels.

Vous aimez ? Partagez !

Début décembre, apparaissent discrètement les premiers sapins traditionnels. Attendus avec engouement, ils représentent l’élément précurseur et essentiel à la féerie de Noël.

Ils transportent chaque année une ambiance chaleureuse et unique et signent le début du compte à rebours avant les fameuses fêtes de fin d’année.

Aux États Unis, l’illumination du sapin du Rockefeller Center est une tradition qui lance le début des festivités de Noël à New York.

Cette année, l’illumination a eu lieu le 30 novembre. Une tradition qui a donc marqué l’arrivée de la période des fêtes avec l’éclairage de l’Arbre de Noël le plus célèbre du monde.

Les sapins traditionnels

En France, l’on distingue principalement deux espèces :

  • Le sapin Épicéa, est un sapin qui était auparavant l’arbre de Noël le plus courant en France.
    C’est un sapin moins cher mais qui garde moins longtemps ses aiguilles.
  • Le sapin Nordmann est un sapin qui connait un succès grandissant à chaque fin d’année.
    Bien que son prix soit légèrement supérieur à celui de l’épicéa, il est le plus acheté par les français. Il est la vedette du marché du sapin de Noël, en France.
    Un succès dû à ses aiguilles qui tiennent beaucoup plus longtemps que l’épicéa. Il supporte bien les diverses décorations de Noël qui peuvent parfois peser lourd.

Sapin Epicea

Sapin Nordmann

Les sapins traditionnels peuvent être vendus coupés, mais aussi, en pot.

Un sapin en pot a ainsi la possibilité d’être replanté une fois les fêtes terminées.

Ces sapins naturels sont décorés principalement avec des boules et guirlandes mais peuvent également être vendus « enneigés ».

 

  • Le sapin naturel, un choix écologique.

Les sapins naturels sont biodégradables. Ils peuvent être utilisés en botanique pour le compost, ils peuvent aussi servir comme copeaux de bois ou se décomposer seul dans la nature.
En France, le quart de la production vient du Morvan en Bourgogne, première région productrice.

Selon une étude professionnelle mené par le cabinet conseil en développement durable, Ellio, au Québec, le sapin naturel est l’arbre de Noël le plus écologique.
L’analyse est basée sur le cycle de vie des sapins de Noël et affirme qu’un sapin artificiel engendre l’émission de 8,1 kg de CO2 par an, contre 3,1 kg de CO2 par an pour le sapin naturel.

  • Sapins de Noël : quelques chiffres.

« Près d’un foyer français sur quatre a acquis un sapin de Noël en 2012. Le sapin naturel reste le favori des français, il représente près de 84 % des achats. »

« En 2010, environ 800 exploitations productrices de sapins de Noël ont été recensées en France pour une superficie totale de 4 800 ha.»

http://agriculture.gouv.fr

(Visited 37 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *