TAGS : MOYEN D’EXPRESSION OU DÉGRADATION ?

Vous aimez ? Partagez !

Les tags nous envahissent, quel que soit l’endroit où vous regardez dans la rue vous trouverez bien un tag, une inscription noire que vous ne comprendrez pas, ou encore un dessin étrange… Les autorités se battent contre les tagueurs et on voit régulièrement des habitants s’acharner à frotter leurs murs avec des brosses. Que faire pour arrêter ce combat a priori sans fin ?

sa-3

Que désire le tagueur ?
Le tagueur est tel un artiste, il veut s’exprimer, montrer son art. L’avantage du street art c’est qu’il touche un large public contrairement à des arts plus élitistes. Cet avantage paraît positif.
Cependant plusieurs choses posent un problème. Le public n’est pas volontairement public et le fait qu’il puisse lui-même devenir support (mur de clôture…) d’une œuvre d’art par extension ne plaît pas à tout le monde.

Développement du « Street Art » :
Depuis les années 60, un nouveau mouvement d’art contemporain a surgi. Le street art est l’ensemble de diverses techniques d’art (du graffiti à la mosaïque) réalisées dans la rue. Mais cet art n’est pas légal la plupart du temps.
Il existe cependant des solutions qui doivent être développées pour pouvoir préserver cet art et ses artistes.

street-art-1

Exposition, endroits prévus pour l’art de rue :
Certaines villes commencent à autoriser le street art dans des endroits prévus à cet effet comme à Nîmes dans la rue Clérisseau qui accueille depuis 2015 une belle exposition de tags. Depuis le 1er octobre 2016, un lieu d’exposition permanente est dédié à l’art de rue à Paris. Parfois les villes acceptent que les artistes de rue fassent des expositions dans des endroits qui vont être détruits . Ces expositions souvent éphémères sont un bon compromis pour le tagueur, pour le public et pour les autorités qui ont ainsi moins d’infractions à gérer.

Phase d’apprentissage :
Il existe également des écoles qui, en cours de dessin, permettent aux enfants de réaliser des fresques sur certains murs des écoles afin de leur enseigner l’art moderne. Au lieu de faire des petits graffiti personnels les enfants apprennent à s’exprimer pour un public.

sa-2

De nouveaux artistes :

Le street art a permis de découvrir de nouveaux artistes anonymes tels que Banksy. Les artistes de street art sont souvent engagés. Ils communiquent des messages forts pour marquer les esprits. Ils nous forcent à réfléchir, ce qui est plutôt une bonne chose face aux publicités qui nous envahissent.

Alors, ouvrez les yeux autour de vous, parfois les tags sont bien plus que des gribouillis noirs, ils sont de véritables messagers. 

(Visited 93 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *