Shaun Of The Dead

Vous aimez ? Partagez !

Cornetto Trilogy 1/3

sotd-titre-gif

Si vous aussi vous attendez avec impatience le retour de The Walking Dead sur les sites de téléchargement (c’est légal, si si), voilà de quoi vous occuper pendant 1h39 : Shaun jongle entre ses potes, sa copine, et un boulot de merde. Quand Liz rompt avec lui, c’est la fin du monde, et pas qu’un peu : l’Apocalypse frappe Londres, qui se retrouve envahi par les morts-vivants. Quoi de mieux que transformer son pub préféré en forteresse en attendant que le calme regagne la ville ?

Ce n’est pas qu’un film de zombies, c’est le premier de la célèbre Cornetto Trilogy, aussi appelée Blood And Ice-Cream Trilogy, par Edgard Wirght et Simon Pegg. (Rassurez vous, les trois films sont indépendants mais offrent de nombreux parallèles.) Pourquoi Cornetto ? Tout simplement parce qu’une glace de la marque Cornetto a droit à une apparition dans chaque film, et ça, c’est quand même bien vu.

1
Shaun (Simon Pegg) et Ed (Nick Frost) découvrent les joies de l’apocalypse au petit-déjeuner.

Shaun Of The Dead est représenté par la glace à la fraise, déjà parce que c’est bon, puis parce qu’elle est rouge. Le rouge, c’est la couleur du film : sang, tâches d’encre rouge, cravate rouge… Il ne faut pourtant pas résumer ce film au z-word (toujours mal vu dans ce genre de film…) car c’est en vérité l’humour qui fait le charme de ce film. Les codes et clichés du film de zombies sont détournés à merveille : imiter les zombies pour passer inaperçu, la transmission du virus s’effectue par la morsure, il faut viser la tête, le bruit les attire, et bien sûr les headshots sont improbables…

Le rythme est rapide, il n’est pas question de s’ennuyer et rien que la première demie-heure est riche en humour décalé (encore faut-il y être réceptif à l’humour british, on se sent parfois seul à se taper des barres alors que les autres gardent leur poker face). D’un point de vu technique, la réalisation est très efficace : parallèles entre deux scènes similaires (je pense au trajet qu’effectue Shaun pour se rendre au magasin avant et après l’apocalypse), entre deux blagues, et même entre les personnages eux-mêmes. On rit, c’est intelligent, et c’est même un peu réaliste, avouez-le, il y a plus de chance que vous soyez Shaun que Rick Grimes pendant l’apocalypse…

2
– Ce à quoi mes amis et moi pensons ressembler pendant une apocalypse zombie.      – Ce à quoi on ressemble vraiment.

Cet humour décalé est la marque de fabrique de la trilogie, on nous offre des scènes géniales, comme celle où Don’t Stop Me Now de Queen est jouée en arrière plan, ou comme l’ouverture du film, qui annonce le début de l’invasion zombie autour de Shaun (position des personnes dans les transports en commun, les personnes aux yeux rivés sur leurs téléphones, leur façon de marcher lors de l’apparition du titre…).

Mais le véritable atout de ce film, c’est justement tout le travail accordé à l’arrière plan, à ce qui se passe derrière les personnages, ou dans le hors-champ (ce qu’on ne voit pas, qui est à l’extérieur du cadre), que ce soit visuel ou sonore. Au premier plan, vous aurez toujours Shaun avec ses problèmes de la vie de tout les jours alors que l’apocalypse arrive, et qu’il ne s’en rend pas compte. Le spectateur, lui, remarque absolument tout les détails que Shaun ignore, comme des sirènes, des informations télévisées plus que douteuses, DES TANKS… ! Shaun est dans l’ignorance totale, et qu’est-ce que c’est drôle !

3
Shaun (Simon Pegg) et Ed (Nick Frost), en état d’ivresse, rencontrent un zombie.

Alors n’hésitez pas une seule seconde à regarder Shaun Of The Dead, c’est une valeur sûre et un excellent hommage aux films de Romero, spécialiste du genre. L’hybridité entre le thème et l’humour est parfaitement dosé, c’est un régal ! La Cornetto Trilogy est un bijou cinématographique, et j’ai hâte de vous parler du deuxième volet, Hot Fuzz, dans un prochain article.

(Visited 32 times, 1 visits today)

Emilie Barraud

La procrastination personnifiée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *