Prix Goncourt: Enfin moins sexiste?

Vous aimez ? Partagez !

Comme chaque année depuis sa création en 1902, le prix Goncourt récompense une fois par an au mois de Novembre un écrivain français pour la qualité d’une de ses oeuvres littéraires sorties dans l’année.
Généralement remporté par des hommes, en plus d’un siècle de récompensés, seulement douze femmes se sont vu l’honneur d’en faire partie. Le prix a cette année été décerné à Leila Slimani pour son roman Chanson Douce.

Qui est- elle?
Née le 31 Octobre 1981 à Rabat au Maroc, elle est issue d’une famille aisée constituée d’une mère Franco- Algérienne médecin ORL et d’un père banquier Marocain. Venue étudier à l’Institut d’études politiques de Paris en 1999, puis à l’ESCP Europe, elle se forme alors au médias. En 2008 elle est engagée au magazine Jeune Afrique, mais démissionne pour s’adonner à l’écriture. Chanson Douce est sa troisième oeuvre.

Dans Chanson Douce, il s’agit de l’histoire d’un couple possédant deux enfants à la recherche d’une nounou. Louise est celle engagée par la famille après de longues recherches de fiabilité. Néanmoins, cela n’a apparemment pas suffi puisqu’un drame se produit. A la limite du Thriller le roman de Leila Slimani est un reflet de notre société.

En élisant une femme comme gagnante cette année, le prix Goncourt a alors dû ravir les féministes, qui y voient certainement une oreille portée à leur vision de la femme d’aujourd’hui dans la société.

(Visited 25 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *