« Peaky Blinders », ou comment kiffer le voyous

Vous aimez ? Partagez !

C’est le 12 septembre 2013 que Netflix nous a proposé le premier épisode de la série britannique Peaky Blinders, diffusée alors sur BBC Two. Elle sera plus tard, sur les télévisions française par le biais de la chaîne ARTE.

L’histoire tiré de faits réels, du moins sur la forme, se déroule dans un Birmingham d’entre deux guerres où l’on suit la famille Shelby issuse du petit banditisme anglais. Au fur et à mesure, Thomas Shelby, interprété par le charismatique Cillian Murphy, va gravir les échelons dans la hiérarchie du crime mais à quel prix ?

 

 

Avec un scénario accrocheur, la série à d’autres atouts pour nous convaincre.

Tout d’abord par son casting. Nous suivons en majorité le parcours de Thomas Shelby alias Cillian Murphy que nous avons précédemment vu dans Inception au côté de Leonardo Dicaprio. Notre antagoniste devra faire fasse au remarquable inspecteur en chef, Chester Campbell interprété par Mr. Sam Neill que nous ne présentons plus ( La trilogie Jurassic Park pour les retardataires). Nous relèverons aussi le redoutable jeu de la famille Shelby composé de Elen McCrory (la tante), Paul Anderson (l’aîné) ou encore Joe Cole (l’avant dernier de la fratrie) ou bien de la mystérieuse Annabelle Wallis jouant le rôle de Grace Burgess. Enfin, dans les saisons suivantes nous verrons aussi apparaître Tom Hardy qui interprétera Alfie Solomons, un bandit juifs qui sera un personnage assez perturbateur de la série.

 

 

Un autre bon point, c’est la réalisation de Peaky Blinders. Nous sommes plongés dans cette villes ouvrière, sombre et sale qu’est Birmingham dans les années 20. Nous suivrons nos différents personnages dans d’autres lieux mythique de l’époque comme Londres ou Liverpool. Le jeux des acteurs est prenant et nous garderons en tête cet accent irlandais qui résonne tout au long des épisodes et surtout celui de Cillian qui est amplifié par sa voix grave et posée.

Le scénario ne manque pas de rebondissement et la bande sonore partagé entre Jack White et Jonny Cash nous plongera entièrement dans ce monde de crime où se mêlent coups de feux et le mélange d’odeur de tabac et de whisky.

La série compte aujourd’hui 3 saisons de 6 épisodes et en attend deux autres supplémentaires en programmation.

(Visited 20 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *