L’unique musée de l’érotisme français ferme ses portes

Vous aimez ? Partagez !

Fondé en 1998 par deux amis : Jo Khalifa et Alain Plumey, le musée se situe au cœur du quartier Pigalle le plus chaud de Paris. S’étendant sur 7 étages, il paris-le-musee-de-l-erotisme-de-pigalle-vend-ses-oeuvres-avant-sa-fermeturepropose des œuvres venant des quatre coins de la terre.

Visité par des dizaines de milliers d’intéressés, aujourd’hui, le musée va mettre la clef sous la porte définitivement.

C’est hier le dimanche 6 novembre qu’on été mise aux enchères les œuvres soit un total d’environs 650 lots estimés entre 30 et 10 000 euros. Les acquéreurs auront pu voir du Kâma Sûtra sous toutes ses formes passant par des photos, des dessins ou encore des statuettes contemporaines.

Un va et vient entre les époques, les styles, et les pays permettant de répondre au  désir de ses amateurs.

Ainsi chacun aura pu repartir avec une œuvre érotique ce qui va permettre la continuité d’une valorisation de celui-ci.

(Visited 140 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *