Les super-héroïnes, icônes féministes ou machistes ?

Vous aimez ? Partagez !

Harley Quinn de Suicide Squad
Harley Quinn de Suicide Squad
7773823788_la-nouvelle-spider-woman-de-marvel
Spider-Woman de Milo Manara

Costume moulant, poitrine saillante, capacités surhumaines, la gente féminine des comics n’a rien à envier à leurs homologues masculins. Au contraire elles ajoutent une touche de glamour dans un monde de muscles et de combats épiques. Que l’on soit dans la firme Marvel ou DC Comics, les femmes ont toujours tenu tête aux hommes. On ne peut citer que les combats les plus célèbres : Wonder-woman contre Superman, Catwoman contre Batman ou plus récemment Miss/Captain Marvel contre Iron Man. Donc plus que de simples filles avec de super-pouvoirs, les super-héroïnes sont en quelque sorte des figures du féminisme moderne. Elles n’hésitent pas à en découdre pour défendre la justice et leurs convictions. Si leur place au sein de l’univers des comics est incontestable, quelque chose semble ternir leur portrait de justicière féministe.

Mais qu’est-ce donc ?

Emma Frost des Xmen
Emma Frost des Xmen
La sexualisation bien évidemment. Souvenez-vous de cette couverture de Spider-Woman qui a ébranlé la toile en 2014. Le dos cambré, les fesses à l’air, ce dessin de Milo Manara, dessinateur de Bd érotique, avait dérangé le lectorat féminins. Mais ce n’est pas un cas isolé, certaines héroïnes ont eu quelques problèmes pour leur costume assez osé : Emma Frost des Xmen pour son corset et ses sous-vêtements, Black Canary pour ses bas-résilles ou la poitrine bien visible de Power-Girl.

Doit-on casser les codes du genre ?

Oui et non, il serait très difficile de se séparer du corps athlétique de Superman ou de Captain America pour une simple bonne raison : un super-héros sans muscle n’est pas un super-héros. De même pour les femmes, leur silhouette fine et élancée s’est ancrée dans la culture geek. De plus, sexy ne rime pas toujours avec sexisme. Comme s’est défendu Milo Manara pour son sulfureux dessin: « La séduction d’un corps n’a rien d’anti-féminisme ». Enfin, il ne faut pas oublier que malgré les positions sexy que suggèrent les couvertures , les super-héroïne sont toujours en position de force.

Cependant une très jeune femme semble se défaire des canons du comics : Miss Marvel, « avengers » musulmane qui lutte pour sa patrie américaine et ses croyances religieuses. Primé au festival d’Angoulême Miss Marvel met en scène une adolescente tiraillée entre sa famille pakistanaise, sa vie de lycéenne et ses responsabilités de super-héros. La tête haute, Kamala Khan arbore fièrement sa double culture et ses super-pouvoirs. Une héroïne a suivre de très près donc.

Black Canary
Black Canary
Power-Girl
Power-Girl
Miss Marvel (Kamala Khan)
Miss Marvel (Kamala Khan)

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Visited 199 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *