Les carnets de voyage, la dernière tendance DIY

Vous aimez ? Partagez !

Lié au phénomène du scrapbooking, technique qui consiste à couper-coller des papiers de manière artistique, les carnets artisanaux de voyages s’installent de plus en plus. Et pour longtemps.

Á notre époque, plus numérique que jamais, aller sur Pinterest signifie trouver son écran plein à craquer de photos des deniers albums personnalisés par des voyageurs qui rejettent les blog-journaux en faveur de l’intimité du papier et de toutes ses possibilités créatives de décor. De nos jours, ces journaux ne sont qu’un souvenir nostalgique pour ceux qui ne sont pas accros au papier et à l’encre, cependant les personnes qui osent rentrer dans le terrain du handmade, du manuel, de nos origines, sont de plus en plus nombreuses.

Il est toujours agréable de fouiller parmi nos anciens cahiers de l’école et trouver tout à coup une histoire mignonne qu’on avait créée pour le cours de littérature, une caricature vachement drôle du professeur sur le marges des problèmes de mathématiques… Enfin, on ne va pas parler de la madeleine de Proust, vous comprenez bien ce sentiment nostalgique et admiratif de vos œuvres passés. C’est ça que vous pourrez ressentir à l’ouverture de ces cahiers intimes de voyage.

À l’intérieur, c’est à vous de jouer ! Quelques idées :

1. Planifiez les jours du journal par rapport au nombre de pages du carnet… ou ne planifiez pas du tout et écrivez selon vos moments d’inspiration.

2. Faites des croquis de paysages, d’églises, de touristes… Il y a beaucoup de moments d’attente pendant lesquels vous pouvez profiter pour vous dédier à votre cahier : alors que vous faites la queue pour entrer dans un musée ou que vous êtes dans le train.

3. Coupez et collez des plans ou cartes qu’on vous donne à l’office de tourisme (après avoir visité le lieu en question, bien évidemment).

4. Ecrivez les anecdotes, les petites histoires dont vous aimeriez vous souvenir et ne remplissez pas des feuilles avec les précisions quotidiennes tels que l’heure du déjeuner ou le sandwich que vous avez mangé ce soir-là. N’hésitez pas à donner vos impressions sur les régions, les différences qui vous choquent, l’ambiance… et ne vous consacrez pas à nommer tous les sites visités sans rien y ajouter.

5. Profitez de tout ce que vous entoure pour le coller dans le cahier : un pamphlet d’un spectacle auquel vous avez assisté, le ticket d’un musée, une belle carte postale qui vous a touché, l’addition d’un restaurant où vous avez mangé de la bonne nourriture…

6. Après le voyage, il est intéressant de relire les carnets en ajoutant des photos ou en faisant une section finale pour en coller avec une conclusion du voyage.

Ils peuvent devenir des objets artistiques!

Ce sont de plus en plus nombreux les artistes qui publient ses cahiers, par exemple: Carnets d’Afrique (à gauche) de l’artiste espagnol Miquel Barceló. Ils  peuvent vous donner des idées intéressantes pour votre projet artistique, comme c’est le cas de María Meijide (à droite), qui a dessiné une carte sentimentale de sa propre ville, Saint-Jacques de Compostelle.

 

(Visited 43 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *