« L’économie du couple » : un sans faute pour Joachim Lafosse

Vous aimez ? Partagez !

Aux antipodes de la comédie romantique

Ensemble depuis 15 ans, Marie et Boris décident de se séparer mais il y a un hic : la maison, dans laquelle ils vivent avec leurs deux filles, a été achetée par Marie et entièrement rénovée par Boris. Marie souhaite garder la maison donc Boris lui réclame le paiement de la moitié du bien, ce qu’il estime être sa part. Mais pour cette dernière, un tiers du bien est déjà plus que sa part.
En marge de cette discorde centrale dans le film, ce couple nous touche immédiatement, tant il semble vrai et sincère. Ces deux individus, qui ne savent plus se parler et qui peinent à fonctionner ensemble, se sont aimés et cela se ressent jusqu’à la fin.

economie-du-couple

Un couple sans fard

Bérénice Béjo et Cédric Kahn sont d’une justesse bluffante. On a, tout au long du film, beaucoup de mal à prendre parti et à trancher entre l’un ou l’autre. La rigidité constante de Marie nous fait parfois pencher pour Boris. Mais le détachement de ce dernier peut aussi nous mettre hors de nous. Ce film mêle de manière très juste des rares moments de légèreté, où l’on retrouve un couple qui ne « s’économise » plus, à une ambiance globale pesante.

On est loin du happy end avec « L’économie du couple » mais c’est finalement ça qui nous fait du bien : on est confronté à un couple qui nous parle et dans lequel on se reconnait.

Vous pouvez visionner la bande annonce de ce film, sorti le 10 août 2016, en cliquant sur le lien suivant :

(Visited 26 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *