Le TOP 7 des films qu’il fallait voir en 2016!

Vous aimez ? Partagez !

On ne va pas se mentir, 2016, c’était vraiment pas ça. C’était même carrément une mauvaise année, et on est tous très heureux qu’elle soit enfin terminée. Mais si il y a bien un domaine dans lequel 2016 a été une bonne surprise, c’est le cinéma. Retour sur les sept films qu’il ne fallait pas louper dans ce top totalement subjectif et partial. 

N°7 : ZOOTOPIE, de Byron Howard et Rich Moore

Parce que c’est très certainement l’un des meilleurs Disney de ces dernières années, et de loin. Zootopie est un monde à part, un monde fabuleux, pétillant et joyeux. Mais s’il faut bien parler de quelque chose à propos de Zootopie, c’est à quel point il est d’une tolérance, sans que celle ci ne soit jamais forcée. Un film qui parle de la difficulté d’une femme à s’imposer, du racisme  par excellence et de tous les conflits sociaux qui peuvent exister, et qui met un gros coup de pied dedans. Un des films les plus positifs de cette année, et cela ne fait pas de mal.

N°6 : ROGUE ONE – A STAR WARS STORY , de Gareth Edwards

Parce que Rogue One excelle là où The Force Awakens nous laissait sur notre faim : refaire du vrai Star Wars, du Star Wars qui nous fait rêver dans son immensité et son aspect grandiose, et qui arrive malgré tout à faire quelque chose de nouveau. Du Star Wars qui nous donne des frissons, et nous pousse à écarquiller les yeux devant l’étendu de l’univers. Et qu’est ce que c’est bon. À voir et à revoir (comme moi, qui l’ai vu trois fois en deux semaines.)

N°5 : PREMIER CONTACT, de Denis Villeneuve 

Tout d’abord parce que c’est un Villeneuve, et que chaque film de Villeneuve devrait être vu. Premier Contact est un film important, autant dans ce qu’il raconte que dans la manière dont il le raconte. C’est un film qui révolutionne la science fiction, anti-spectaculaire, intelligent au possible, qui surprend et bouleverse dans sa subtilité. Une mention spéciale est accordée au traitement du son et de l’ambiance, extrêmement liée au point de vue du film, et au grandiose des images, qui sont caractéristiques de Villeneuve. Du grand cinéma, qui ne peut pas vous laisser indifférent. 

N°4 : EDDIE THE EAGLE, de Dexter Fletcher 

Parce que c’est une ode à l’échec et à la persévérance, un bijoux cinématographique hilarant et convivial, injustement passé inaperçu. Tout y est juste, jamais dans l’excès, de quoi classer ce film au rang des perles des Feel Good Movies de cette année (vous pouvez d’ailleurs retrouver une critique plus détaillée ici) . Rarement un film aussi léger ne m’avait fait autant de bien, et je ne peux que vous conseiller de vous jeter dessus.

N°3 : EVERYBODY WANTS SOME, de Richard Linklater. 

Parce que c’est un film qui peut vous rendre nostalgique d’une période que vous n’avez jamais connue. Avec ce film, Linklater réalise une approche quasi-documentaire de l’adolescence et de ses plaisirs artificiel, pour en faire un teen-movie très adulte, mais qui reste bienveillant. Plus que de raconter une histoire, il capte l’esprit et l’essence d’une époque,  et refuse de tomber dans les clichés de la comédie estudiantine. À voir absolument.

N°2 : MANCHESTER BY THE SEA, de Keneth Lonergan 

Parce que c’est un film qui vous prend aux tripes, s’éprouve et se ressent. Une beauté douloureuse, qui fait mal parce qu’elle captive. Et c’est comme ça que devrait être le cinéma, un instant d’émotion, d’une intensité parfois déroutante . Un film qui aura très certainement sa place aux Oscars 2017.

N°1 : THE NEON DEMON, de Nicolas Winding Refn.

Parce que, que l’on ai aimé ou pas, c’est une expérience à laquelle vous n’étiez absolument pas préparé. C’est très certainement le film le moins objectif de ce top, parce qu’il ne peut vous laisser de marbre : vous adorerez ou vous détesterez, et un avis mitigé semble impossible. NWR, réalisateur de Drive ou encore de Only God Forgives, nous donne ici une oeuvre expérimentale, trash et captivante, enfouie sous du visuellement beau. C’est pourtant dans tout son aspect sombre, anormalement cru et dérangeant que The Neon Demon nous marque. Une expérience cinématographique comme peu d’autres.

(Visited 81 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *