Le phénomène sociopathe

Vous aimez ? Partagez !

Société : le phénomène « sociopathe »

On en entend de plus en plus parler, de ces gens « hors normes », qui inquiètent, mais surtout, qui fascinent. Véritable phénomène de mode dans les films et séries, qu’en est-il vraiment de ces personnages étranges ?

sherlock-sociopath« I’m not a psychopath, I’m a high-functionning sociopath », Sherlock, Saison 3 épisode 2

Sociopathe ou psychopathe ?

Le terme reste en effet assez flou, il n’y a finalement pas de différence entre un sociopathe et un psychopathe. Ils possèdent les mêmes tares, et les mêmes troubles mentaux. Ils se définissent en fait par un trouble de la personnalité antisociale. Pour faire simple, le sociopathe et le psychopathe estiment que les normes sociales ne leur sont pas applicables, et n’ont aucune considération pour les émotions et droits d’autrui. Ils ont des comportements impulsifs, qui peuvent les entrainer à la violence, et parfois même au crime. Leur esprit stratégique et rationnel leur permet souvent d’être extrêmement intelligents.

Le sociopathe et le psychopathe ne peuvent pas comprendre les émotions des autres en se mettant à leur place (chose que les personnes « normales » font naturellement), ils doivent justement analyser les émotions de façon intellectuelle, par les mots, les comportements, et les expressions corporelles.

La seule chose qui différencie les deux notions est finalement les origines du trouble. Si le trouble est causé par un environnement néfaste, le patient est un sociopathe. Mais si ce sont des facteurs génétiques, biologiques ou psychologiques qui interviennent, le patient sera un psychopathe.

Comment reconnaître un sociopathe ?

La preuve que ce phénomène est bien répandu, est son retentissement sur la toile. On voit en effet partout de ces « test » destinés à nous faire découvrir notre potentiel « taux » de sociopathie, ou encore ces nombreuses pages qui proposent de découvrir les personnes sociopathes à travers différents critères. Les plus connu étant : leur attitude irresponsable, leur incapacité à maintenir des relations durables sans pour autant avoir des difficultés à les établir, sa capacité à rejeter la faute sur autrui. La liste non exhaustive de ces comportements fait que le sociopathe est en perpétuel conflit avec la société. Ils sont finalement hors de tout « contrat social ».

Ces sociopathes de séries qu’on adore

Les séries, notamment américaines, et les films, se sont emparés de ces personnages. C’est sûrement grâce à elles d’ailleurs que nous les connaissons. Parmi les plus connus, Sheldon Cooper dans The Big Bang Theory, qui est un personnage socialement inadapté, ne sachant pas comment tenir une conversation et en étant blessant envers ceux qui l’entourent. Le Joker, dans tous les Batman qu’on a pu croiser depuis la création de l’univers. Ce personnage est la représentation presque parfaite du sociopathe, par son manque de considération de son environnement, l’absence de sentiments et d’émotions, le comportement impulsif. On peut de cette manière facilement les lister : Dexter Morgan (de la série Dexter), Hannibal Lecter (Le silence des agneaux), Alex (Orange Mécanique), Norman Bates (Psychose)…
Ainsi, les sociopathes que nous avons l’habitude de rencontrer son attirants, paradoxalement grâce à tous leurs défauts. Ils ne nous font plus peur mais continuent à nous impressionner, par leurs capacités cognitives hors-normes. Néanmoins, il faut replacer le sociopathe dans notre réalité et comprendre qu’il est destructeur à cause de son arrogance et de son ego surdimensionné qui font des victimes, elles aussi, réelles.

(Visited 82 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *