La Camargue, paradis du cheval !

Vous aimez ? Partagez !

Entre marécages et vastes étendues de terres, la Camargue prend des airs de paradis pour tous ses habitants. Du taureau au cheval en passant par le flamant rose, nul ne semble être oublié sur ces terres paradisiaques. La culture camarguaise se répand de plus en plus dans le sud de la France. Il ne devient donc pas rare d’observer différentes disciplines équestres, parfois méconnues du grand public.

Le tri de bétail :

Par groupe, les cavaliers tentent de mener et d’isoler certains individus d’un troupeau de vaches ou de taureaux. Les gardians, à l’aide de leurs montures, guident les animaux afin de faire sortir tel ou tel animal pour des soins, la ferrade (marquage du veau) mais également lorsqu’il faut les sortir pour des événements tels que des courses camarguaises. En compétition, chaque vachette ou taureau porte un numéro. Il s’agit donc de sortir du troupeau l’animal portant le numéro demandé par le jury. Le cheval sait ce qu’il fait. Une danse se joue alors entre cavalier et animal.

La maniabilité chrono et/ou technique :

Durant cette discipline, le cavalier doit faire preuve de contrôle. La totalité du corps est sollicité. Jeu de jambes, de mains et de bustes, toute est mis en place comme dans une chorégraphie. Un parcours se dresse devant le couple équin. Le but est donc de passé chaque obstacles (slalom, porte, demi-tour etc) sans faire de pénalité. En maniabilité chrono, tout se joue sur le temps. Mais en technique, la réalisation de chaque obstacle avec le plus de précision est demandée. La moindre est erreur peut être fatale pour le cavalier et son cheval. Cette discipline permet d’apprendre la maîtrise de soi et de sa monture. Il faut être doux mais ferme à la fois … ce qui n’est pas toujours facile lorsqu’on est sur le dos d’une vraie bourrique !

Ces deux disciplines se retrouvent également dans la monte dites western aux Etats-Unis. Il n’y a que la selle et l’équipement du cheval et du cavalier qui changent.

(Visited 13 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *