Enfants plurilingues, avantage ou difficulté ?

Vous aimez ? Partagez !

Qui ne connaît pas de langues étrangères ne sait rien de sa propre langue.

 

« C’est entre 3-4 ans que la capacité d’apprentissage des langues est à son maximum. C’est là que les capacités de mimétisme, sur lesquelles sont fondées l’essentiel de l’apprentissage d’une langue, sont maximales. Après 13 ans, l’appareil phonatoire et articulatoire se fige, ce qui explique que les adultes ont tant de mal à apprendre les langues étrangères »

Les mythes

 

mythes-et-idees-recues-sur-le-bilinguisme

C’est en fait pour ça que je défends, même si certains rapports disent le contraire, le multilinguisme des enfants. On a entendu parler des problèmes dérivés de l’apprentissage précoce de plusieurs langues au même temps, comme les retards dans de langage ou encore, les problèmes d’identité de l’enfant. Cependant, il a été prouvé que la plupart d’entre eux n’étaient qu’un mythe. Pour vous donner un exemple, il n’y a aucune relation entre le bilinguisme et les retards de développement du langage. Selon les études, le fait de savoir parler plusieurs langues, ne va pas amplifier ni amenuiser ce type de problèmes
auxquels les enfants peuvent faire face.

dessin-brunor-bilingue

Les erreurs à eviter !

La plupart des études nous montrent qu’il faut encourager notre enfant à parler plusieurs langues. Cependant, il faut être patient et avoir de la constance. La majorité des mythes par rapport au bilinguisme des enfants viennent du fait qu’il y a beaucoup de couples qui ne respectent pas les règles du bilinguisme. L’erreur la plus fréquente, c’est de croire que votre enfant va parler une langue seulement parce que vous lui parlez de temps en temps dans cette langue. C’est ce que font de plus en plus les professeurs de langues : enseigner à son enfant la langue étrangère qu’ils ont appris et qu’ils enseignent, mais cela ne fonctionne pas : Il faut absolument une langue que l’enfant peut mettre en relation avec une ambiance affectueuse et réelle, c’est-à-dire, que si l’on veut que notre enfant soit bilingue, on doit lui enseigner notre langue maternelle et pas n’importe quelle langue.

enfant-bilingue

 

Une autre erreur commune, c’est d’obliger l’enfant à parler les deux langues avec la même fréquence. Normalement, l’enfant va plus parler la langue avec laquelle il est plus familiarisé. Par exemple, si son père parle français et sa mère espagnol, mais l’enfant est scolarisé en Espagne, il y a aura plus de probabilités que l’enfant parle beaucoup plus espagnol que français. C’est pour ça qu’il faut que chacun des parents lui parle toujours dans la même langue. Comme ça, le petit pourra faire une association et il comprendra que selon le contexte, il faudra changer et parler la langue appropriée.

Avantage 1: Le bilinguisme simplifie l’apprentissage d’autres langues.

L’enfant qui est habitué à parler deux langues trouve plus facile d’apprendre une troisième, parce que probablement les structures de l’une à l’autre vont se rassembler beaucoup de même que le vocabulaire et les constructions idiomatiques.

timthumb

Avantage 2: Un développement cognitif plus rapide.

yes-oui2

Le fait de parler plusieurs langues va aussi simplifier l’apprentissage de la grammaire, la lecture et aussi le propre développement du cerveau, car l’enfant va s’habituer peu à peu à penser dans les deux (ou plus) langues, ce qui constitue un exercice complexe mental que les enfants qui ne sont pas bilingues ne peuvent pas effectuer.

Avantage 3: Celle du multiculturalisme.

Un enfant multilingue va avoir aussi plusieurs cultures, ce qui va lui permettre de sympathiser avec des gens de différents lieux et d’être plus tolérant avec les coutumes et traditions d’autres pays, même s’il n’y est pas habitué. Comme ça, les opportunités d’emploi vont être aussi variées, car il sera capable de s’adapter dans n’importe quel endroit et de parler presque n’importe quelle langue.

y1hk77bkel3asdouzr3xyjl72ejkfbmt4t8yenimkbvvk0ktmf0xjctabnaljim9

(Visited 86 times, 1 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *