Brice 3 : cassez vous !

Vous aimez ? Partagez !

Ils misent tout sur la promo !

Brice 3 fait en effet parti de ce genre de film : on a tout vu avant d’y aller. Vous pouvez encore économiser entre 4 et 11 euros.
Une promotion énorme pour un navet ! On parle de :

  • pubs,  produits dérivés (t-shirt, verres …) ;
  • extraits du film postés sur youtube, qui sont évidemment les passages les plus marrants du film : on peut facilement s’en contenter ;
  • la fameuse blague du film entier disponible sur youtube : une innovation très marrante !
  • une collaboration avec Bigflo & Oli, groupe de rap à la mode en ce moment .

Tout pour que les gens s’attendent à bien et beaucoup. RÉSULTAT : rien du tout !

Dans la salle, ça part mal !

Ça part très mal quand la demi heure de bande annonce avant la projection du film est principalement composée de publicités pour voiture et pour 2 marques de produits comestibles (je ne leur ferai pas cet honneur) en collaboration avec le film.
Surprise : on retrouve d’ailleurs leurs produits tout au long du film, pour ne surtout qu’on perde de vue l’objectif (commercial) du film, ça serait bête.

Le contenu

Quel contenu ?
Je le répète : tout sur internet, rien au cinéma.
Un scénario bidon bâclé, des clins d’œil au premier film qui apparaissent comme un manque de recherche plutôt qu’autre chose.
Rien de vraiment nouveau, rien de vraiment marrant. C’est « faible » (mot répété au moins 20 fois dans le film) …
On rigole parce qu’il est idiot, ce qui est plutôt triste.
Tout est décalé, un passage en film d’animation, un passage en comédie musical (marrant). En somme, de l’irréalisme, de l’absurde qui pouvait passer dans le premier film, mais qui s’avère presque tout le temps ridicule dans le second.
Des idées mal réalisées ou simplement pas d’idées ?

Les points positifs

« Les » : il y en a donc plus d’un !
– Les quelques blagues qui valent le coup.
– Le générique de fin, toujours au rendez vous. On retrouve en effet, comme dans OSS 117 ou même Brice de Nice, un générique auquel il faut être attentif. Toutes les blagues sont finalement dans le générique.

(Visited 32 times, 1 visits today)

Sophie Maurice

Étudiante en L2 de Lettres Modernes Appliquées, Université de Nîmes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *