Boxe française ou Boxe anglaise ?

Vous aimez ? Partagez !

Savate boxe française

« La Boxe Française a cette vertu : on y apprend la vie. Utilement et joyeusement. » – Bernard Plasait.

Pour la saison 2015/2016 la Fédération Française de Savate boxe française & D.A compte 54899 licenciés.

La boxe française nait au XIXème siècle en France.
Elle est d’abord appelée « savate ». Puis, au XXe siècle, mentionnée par le terme « boxe française ». Aujourd’hui, la discipline a pris officiellement le nom de « savate boxe française ». C’est une discipline internationale.

En boxe française, l’assaut et le combat sont deux affrontements bien différents. Ces deux catégories se différencient par leur finalité.

En Assaut, les coups ne sont pas portés à pleine puissance. Il faut maitriser ses gestes, sa force. C’est la seule forme autorisée avant 18 ans.

En combat, le KO est recherché, les coups puissants ne sont pas interdits.

Le combat se termine à la fin du temps réglementaire ou si un boxeur (tireur) est mis hors-combat.

La boxe française possède des techniques variés. Tel que le fouetté latéral droit, le chassé… des coups de pieds spécifiques à la boxe française qu’on ne retrouve pas en boxe anglaise.

L'assaut boxe francaise

COMBAT Savate boxe francaise

Boxe Anglaise

Le Noble Art (boxe anglaise) connait un véritable succès. Grâce à ces grands boxeurs et à leurs combats spectaculaires la boxe anglaise passionne le monde entier.

En effet, tout le monde connait le nom de Mohammad Ali, de Mike Tyson, ou encore de Fabrice Tiozzo.

A la différence de la boxe française, la boxe anglaise est un sport olympique.

Les boxeurs n’utilisent pas les jambes, les coudes, ou les genoux. Seuls les poings sont admis. Le crochet, le direct ou l’uppercut sont donc les principales techniques.

Avant 2016, seuls les amateurs étaient autorisés à combattre aux Jeux olympiques. Désormais les professionnels ont également le droit de combattre.

La boxe anglaise se compose de la boxe amateur, de la boxe professionnelle, et de la boxe éducative.

  • Les boxeurs amateurs :

Les boxeurs amateurs sont reconnaissables à leurs débardeurs. Les rounds sont moins nombreux et durent moins longtemps.
Pour acquérir une licence professionnelle, le boxeur doit avoir entre 18 et 35 ans et remplir certaines exigences au niveau des palmarès et des examens médicaux.

  • La boxe professionnelle :

La boxe professionnelle repose essentiellement sur la puissance des coups et sur leur netteté.

  • La boxe éducative :

La boxe éducative est adaptée à tous, dès 6 ans.
A la différence de la boxe amateur et professionnelle, elle interdit et sanctionne les comportements, les coups excessivement violents.
On privilégie les qualités techniques et tactiques, mais en aucun cas par la puissance des coups.
L’impact ne doit pas blesser  l’adversaire. La sécurité des boxeurs est primordiale.

Boxe Anglaise JO

(Visited 911 times, 4 visits today)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *